Un homme de 26 ans encorné deux fois et projeté dans les airs lors d’un lâcher de taureaux

Un homme de 26 ans a été encorné deux fois et projeté dans les airs par un taureau alors qu’il courait devant l’animal lors d’un « encierro » qui avait lieu pendant un festival à Sanguesa en Espagne.

L’homme a été encorné deux fois dans la jambe : une fois dans la cuisse et une fois au mollet.

Des images ont été partagées sur les médias sociaux et montrent clairement l’homme se faire encorner par le taureau alors que plusieurs participants se sauvent pour éviter d’être atteints par l’animal. On voit l’événement sous plusieurs angles.

Des gens ont tenté d’aider l’homme blessé alors que d’autres taureaux continuaient leur course dans les rues. Heureusement, l’homme blessé dont on ne connait pas l’identité a pu être sorti des rues et transporté à l’hôpital pour être soigné.

D’après les médias locaux, l’homme a été transporté à l’hôpital de Navarre après avoir été examiné par les secouristes sur place lors de l’événement. Ses blessures sont considérées comme étant sérieuses, mais on ne craint pas pour sa vie. L’homme est maintenant dans un état stable à l’hôpital.

Voyez les images de cet événement controversé :

« Encierro est un terme espagnol signifiant littéralement “enfermement” et désignant soit l’enfermement des taureaux aux corrales, soit un lot de taureaux destiné à la corrida, soit le trajet des taureaux des corrales aux arènes », décrit Wikipédia.

« Dans certaines villes d’Espagne, les corrales ne sont pas attenants aux arènes, de sorte que les taureaux doivent y être amenés le jour même de la corrida ; ils sont accompagnés par des cabestros, bœufs dressés à cet usage. Dans un troisième sens, l’encierro est donc le trajet effectué par les taureaux, depuis les corrales jusqu’aux arènes. Ceux qui en ont envie en profitent donc pour descendre dans la rue, sur le trajet de l’encierro, et font le parcours devant (ou derrière pour les moins téméraires !) les taureaux. Aujourd’hui, dans ces villes, l’encierro n’est donc plus fait pour des questions de nécessité (les quelques hectomètres qui séparent les corrales des arènes pourraient tout aussi bien être effectués en camion), mais devient un but en soi. Les plus célèbres des encierros sont ceux de Pampelune, lors des fêtes de San Fermín (du 7 au 14 juillet), mais nombre de villages du nord de l’Espagne en ont d’aussi spectaculaires et moins médiatisés. »

(Visited 40 times, 1 visits today)

You might be interested in

0 0 voter
Évaluation de l'article
S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x